Nouveauté: qui lit vos articles et vos nouvelles sur LinkedIn?

Linkedin s’enrichit de 3 fonctionnalités inédites pour faciliter l’insertion d’éléments multimédia dans les articles, améliorer la découverte des publications et mieux comprendre quelle est l’audience qui lit les publications.

#1. Priorité au contenu multimédia

L’outil de publication pour les articles se dote d’une nouvelle interface plus moderne où le contenu trouve une place centrale.

interface-linkedin-publisher

 

Désormais, les utilisateurs peuvent plus facilement ajouter et redimensionner des éléments multimédia: images en ligne, vidéos, slides et podcasts.

outil-publication-linkedin

Note: un aperçu animé de ces fonctionnalités dans leur intégralité est disponible sur LinkedIn.

Clairement, l’objectif est ici d’inciter les utilisateurs à créer du contenu visuellement plus attractif afin qu’il reçoive un meilleur engagement.

Pour rappel, il suffit de cliquer sur « rédiger un article » à partir de votre profil pour accéder à la plateforme de publication de LinkedIn.

publier-article-linkedin

2. Les hashtags et la découvrabilité

LinkedIn recommande d’ajouter des hashtags pertinents pour faciliter la découverte du contenu via la recherche. Par exemple, une requête avec le hashtag #RéseauxSociaux doit retourner les publications relatives à cette thématique.

Cette fonctionnalité avait déjà été lancée en août dernier (iOS et Android) et annoncée comme disponible pour les pays anglophones. Aujourd’hui, il semblerait qu’elle n’ait toujours pas été déployée en France. A suivre.

3. L’analyse de l’audience

« Last but not least ». Le nouveau module des statistiques sur mobile (prochainement le bureau) permet d’obtenir des données en temps réel sur les posts que vous avez partagés et les articles que vous avez écrits.

Il est accessible via l’icône Vous en bas à droite dans l’application.

linkedin-statistiques-mobile

Déjà actif sur mon profil, je peux identifier les métriques suivantes:

  • Accès au nombre de vues en temps réel pour les articles et les posts
  • Nombre de vues de personnes travaillant dans une entreprise particulière
  • Fonctions exercées par les lecteurs
  • Localisation des lecteurs
  • Où l’article a été découvert: Linkedin, Google, Facebook etc. (pour les articles seulement – bien sûr)
  • Identification des vues en fonction des niveaux de contact: 1er niveau, 2ème niveau et plus

linkedin-statistiques-mobile-analytics

Par exemple, pour mon dernier article, je constate que :

  • Mes lecteurs travaillent par ordre décroissant d’importance chez LinkedIn, BNP Paribas ou encore Publicis Conseil.
  • 15 d’entre eux sont spécialistes des médias sociaux.
  • Ils sont en région parisienne.
  • Les sources sont d’abord Linkedin.com, Facebook et Google.
  • La plupart des vues viennent des contacts de 2ème niveau et plus.

Pour ma part, j’accueille ces statistiques avec enthousiasme. Il est désormais possible d’aller vers une analyse plus fine de l’audience des articles et une analyse tout court des posts partagés.

Source

Votre Note
[Votes: 1 Moyenne: 3]

Vous avez aimé l'article ? Partagez-le !

Avatar

Isabelle Mathieu dirige un cabinet de conseil en stratégie social media et est la fondatrice du blog Emarketinglicious.fr

Derniers articles

Socialshaker Blog

À propos de Socialshaker

Socialshaker est une solution Saas qui permet aux marques de créer facilement et rapidement des campagnes marketing interactives, et de gérer leur lancement en cross canal afin de répondre à leurs objectifs marketing stratégiques.

Je découvre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.