Facebook met à jour son algorithme pour la distribution des vidéos

Le réseau social annonce aucun changement majeur mais l’algorithme donne désormais plus de poids aux 4 critères déjà connus qui influent le plus sur la distribution de ce format dans le fil d’actualité, Watch et le module de vidéos recommandées.

Avec cette mise à jour, Facebook souhaite mettre en avant le contenu vidéo original produit par les créateurs et les médias.

Prenons cette opportunité pour revoir nos basiques et profitons des recommandations de Facebook.

Comme indiqué précédemment, la distribution des vidéos est influencée par 4 critères principaux : « Loyalty and Intent », « Originality », « Viewing Behaviors and Video Attributes », « Engagement ».

#1. « Loyalty and Intent » : les utilisateurs cherchent activement du contenu sur les vidéos d’une Page, dans la recherche ou sur Watch.

Facebook recommande :

  • Optimisez votre contenu pour la recherche sur Facebook.
    • Rédaction de titres et de descriptions clairs pour vos publications
    • Ajout de tags / mots-clés pertinents
  • Publiez du contenu bonus (vidéos en direct, photos ou textes) pour rester en contact avec vos fans et approfondir votre engagement entre la publication de vidéos plus longues.

#2. « Originality » : les vidéos originales reflètent la voix et la valeur uniques de votre Page. Elles se distinguent, ont une éditorialisation matérielle et consistent en des séquences vidéo introuvables sur Facebook.

Facebook recommande :

  • Partagez des vidéos que vous avez écrites, tournées, éditées et publiées vous-même ou avec le soutien d’un partenaire de production. Veillez à ce que votre Page participe autant que possible à la création des vidéos qu’elle publie.

Facebook déconseille :

  • Publier du contenu dupliqué (déjà présent sur Facebook ou qui a été publié ailleurs et pour lequel vous n’avez joué aucun rôle significatif dans la création)
  • Publier des clips produits en série ou réutilisés, soit des séquences de tiers qui n’ont pas été transformées de manière significative et semblent avoir été assemblées avec peu d’amélioration.

#3. « Viewing Behaviors and Video Attributes » : les vidéos comportant certains attributs et inspirant certains comportements de visionnage peuvent gagner une plus grande distribution sur Facebook.

Par exemple, vos vidéos durent-elles au moins trois minutes ? Et est-ce que les gens les regardent jusqu’à la fin ?

Facebook recommande :

  • Faites des vidéos plus longues qui engagent les gens et les incitent à regarder jusqu’au bout. Des recherches ont montré que les utilisateurs de Facebook trouvaient de la valeur dans les vidéos plus longues présentant un scénario. Le réseau social donne la priorité aux vidéos plus longues (trois minutes ou plus) qui incitent les gens à continuer à regarder. Assurez-vous donc de planifier l’ouverture, la progression, la tension, la stimulation et la valeur de votre vidéo de manière à attirer l’attention du téléspectateur et à le retenir jusqu’à la fin.

Facebook déconseille :

  • Utiliser le clickbait. Facebook détecte et diminue les tentatives artificielles d’augmenter le temps de visionnage en exagérant des détails et en omettant des informations cruciales.
  • Produire des vidéos qui ressemblent à des diaporamas. Les vidéos qui réussissent sur Facebook sont dynamiques et tirent pleinement parti des capacités du format. Les vidéos qui reposent trop sur des images statiques peuvent voir leur distribution réduite.

#4. « Engagement » : Facebook donne la priorité au contenu qui suscite des conversations et des interactions significatives entre des personnes réelles.

Pour ce faire, le réseau social augmente la distribution de vidéos qui inspirent les interactions d’ami à ami ou de personne à personne.

Facebook recommande :

  • Encouragez les gens à avoir une discussion constructive, respectueuse et significative dans les commentaires (sans spam).
  • Être authentiquement partagé. Les partages restent l’un des outils les plus puissants de Facebook pour la distribution organique.
  • Être engagé avec. Facebook examine également les mentions J’aime et les réactions afin de déterminer quel contenu doit recevoir une distribution prioritaire. Ces interactions doivent se produire de manière organique et non par le biais d’ « engagement bait ».

Facebook déconseille :

  • Utiliser des partages non-authentiques. Le contenu d’une Page est artificiellement distribué par des re-partages ou un partage au sein d’un groupe, généralement en échange d’une compensation. Par exemple, une Page partage à plusieurs reprises le contenu d’une autre Page avec laquelle elle n’a pas de lien direct et le contenu n’est associé à aucun thème de sa Page.
  • Recourir à l’« engagement bait ». Une Page utilise des tactiques pour générer artificiellement un vote, un tag, un partage, un commentaire, une réaction. Les publications qui demandent aux gens d’engager afin de gagner un prix ou de voter sur un sujet sont de bons exemples de contenu qui utilise l’« engagement bait » et obtiennent moins de distribution.

loyaute-facebook

Votre Note
[Votes: 0 Moyenne: 0]

Vous avez aimé l'article ? Partagez-le !

Isabelle Mathieu dirige un cabinet de conseil en stratégie social media et est la fondatrice du blog Emarketinglicious.fr

Derniers articles

Socialshaker Blog

À propos de Socialshaker

Socialshaker est une solution Saas qui permet aux marques de créer facilement et rapidement des campagnes marketing interactives, et de gérer leur lancement en cross canal afin de répondre à leurs objectifs marketing stratégiques.

Je découvre

Laisser un commentaire