Facebook annonce deux changements d’algorithme

Facebook vient d’annoncer deux changements relatifs à son algorithme dont l’objectif est d’améliorer la pertinence des informations diffusées dans le fil d’actualité des utilisateurs. L’un vise à diminuer la visibilité des publications dont le titre a été rédigé pour favoriser les clics. L’autre favorise les publications qui contiennent un lien natif, au détriment des photos ou des statuts avec un lien.

 1. « Click baiting headlines »

facebook-click-baiting-headlines

Cette technique consiste à rédiger un titre de façon à favoriser les clics pour découvrir un article lié à une publication qui ne donne aucun contexte ou information utile pour juger de sa pertinence.

Facebook explique : « Ces publications ont tendance à obtenir un grand nombre de clics, ce qui signifie que ces messages sont affichés à plus de gens, et obtiennent une meilleure place en haut du fil d’actualité ».

Facebook indique ensuite comment le réseau social déterminera si une publication utilise le « click bait headlines ». « Nous pouvons regarder combien de temps les gens lisent un article en dehors de Facebook. Si les utilisateurs cliquent sur un article et passent du temps à lire, cela suggère qu’ils ont cliqué sur quelque chose de précieux. S’ils accèdent à un lien, puis reviennent de suite sur Facebook, cela donne à penser qu’ils n’ont pas trouvé ce qu’ils voulaient … Une autre possibilité consiste à regarder le ratio de personnes qui cliquent sur le contenu et de le comparer au nombre de personnes qui discutent et partagent ce contenu avec leurs amis. Si un grand nombre de personnes cliquent sur le lien, mais que peu de personnes commentent ou aiment cette publication quand elles reviennent sur Facebook, cela suggère aussi que les gens n’ont pas accédé à quelque chose qui avait de la valeur pour eux ».

2. Les publications avec des liens natifs

Facebook a décidé de diminuer la visibilité des publications contenant des photos ou du texte, avec un lien.

facebook-photo-post

La meilleure façon de partager un lien sur Facebook est désormais le format lien, qui permet de donner plus de contexte.

facebook-link-post

Facebook explique : « Nous avons constaté que les gens préfèrent souvent cliquer sur des liens qui sont affichés avec le format lien (qui s’affiche lorsque vous collez un lien lors de la rédaction d’une publication), plutôt que des liens qui sont enterrés dans les légendes des photos. Le format de lien affiche des informations supplémentaires associées avec le lien, comme le début de l’article, ce qui permet de déterminer plus facilement s’il y a un intérêt à cliquer pour poursuivre la lecture. Ce format est plus facile pour être cliqué sur les mobiles, qui ont un écran plus petit ».

Isabelle Mathieu est consultante senior en médias sociaux freelance. Elle accompagne des entreprises dans le développement de leur stratégie sur les médias sociaux, donne des formations intra et inter-entreprises et intervient en tant que conférencière lors d’évènements professionnels.

Derniers articles

17 commentaires

  1. Isabelle Mathieu auteur de l’article

    Répondre

    Bonjour,

    Le format lien est celui qui génère une vignette dans la publication Facebook, comme c’est le cas sur la 3ème image de l’article.

    Suite à cette modification d’algorithme, les publications avec un lien natif seront mieux distribuées dans le fil d’actualité (contrairement aux publications avec une photo et un lien cf image 2).

    Il s’agit donc d’une information importante à intégrer dans vos habitudes de publication.

  2. Dizzy Fink

    Répondre

    L’algorithme prévoit de ne rien faire avancer tant qu’on ne paye pas. Cette méthode dont il est question je l’utilise depuis six ans par déduction personelle. Call me visionnaire. C’est de la bull*** autant que votre article.

    1. Olivier

      Répondre

      Très bonne remarque. Je pense que la réponse est dans la question. NON. FB encourage je pense les personnes à modifier leur comportement dans le sens qui les interresse (financièrement parlant). Ce que j’ai testé au 4/09/2014

      Ancienne méthode : Photo + Lien –> Plus de visibilité, mais moins de clicks vers l’article (en terme de ratio)
      Nouvelle méthode : Lien direct –> Moins de visibilité, plus de clicks vers l’article (en terme de ratio)

      Au final, le nombre de clics en sortie est identique. Après c’est à chacun de voir sa propre stratégie.
      Il faudra voir au fil du temps comment cela évolue, là c’est encore tout neuf, ils disent dans leur release (au fil des mois). Je vais suivre ce fil d’actu 😉

  3. Isabelle Mathieu auteur de l’article

    Répondre

    Bonjour Fabrice, un lien natif génère toujours une vignette. Il est par contre possible d’intégrer un lien dans une publication photo par exemple (photo 2). Dans ce cas, il n’y a pas génération de vignette et cette publication avec un lien apparait en tant que photo sur votre module Facebook analytics. La distribution accordée par l’algorithme dépend aussi du format de la publication: photo, video, lien ou texte (ainsi que d’autres facteurs).

    Bonjour Tatee, il s’agit de deux algorithmes différents.

  4. basilepetit

    Répondre

    La méthode actuelle de mettre une photo avec un lien dans la description pour bénéficier de la valorisation des images dans l’algorithme n’est donc plus une bonne idée. Il va falloir y penser ! Merci pour l’info.

  5. LDee

    Répondre

    « Facebook a décidé de diminuer la visibilité des publications contenant des photos ou du texte, avec un lien. » heuuu c’est quoi la solution, poster du néant blanc ?!
    Partager une page/un article à la source ok, mais le visuel n’apparaît pas forcément et on ne peut pas le modifier (trop souvent, le visuel qui s affiche avec l’extrait n’est pas le bon!) Que faire ??

  6. Isabelle Mathieu auteur de l’article

    Répondre

    Bonjour Sébastien, cette mise à jour concerne les liens qui renvoient vers des articles.
    Pour les vidéos, l’upload directement sur Facebook est recommandé plutôt que le partage d’un lien renvoyant vers une vidéo youtube.

Laisser un commentaire