Blog Socialshaker

Applications Facebook & Twitter pour vos Pages

Facebook ajoute un onglet vidéos dans les statistiques

Facebook continue à promouvoir l’utilisation des vidéos sur sa plateforme avec une nouvelle initiative qui concerne cette fois l’ajout d’un onglet « Vidéos » dans le module interne des statistiques des pages.

Cet espace dédié permet de suivre les performances des vidéos publiées sur les pages et notamment le nombre de vues et le nombre de vues par période de 30 secondes sur la totalité des vidéos, les top vidéos sur une période déterminée ainsi que des métriques pour les vidéos partagées à partir d’autres pages.

onglet-video-facebook-statistiques

1. Le nombre de vues et le nombre de vues par période de 30 secondes sur la totalité des vidéos

Auparavant, il était possible de consulter des métriques sur la base d’une vidéo unitaire. Avec ce nouveau module, chaque administrateur accède au nombre de vues et de vues par période de 30 secondes pour la totalité des vidéos publiées sur la page pendant une période choisie.

Les filtres disponibles sont: « Organic / Paid », « Auto-Played / Clicked-to-Play », et « Unique / Repeat ».

onglet-video-facebook-statistiques-filtres

De plus, chaque administrateur peut comparer les performances relatives au nombre de vues sur une période choisie grâce à la fonctionnalité de benchmark, déjà présente sur d’autres onglets.

2. La liste des top vidéos

Ce module identifie les vidéos qui obtiennent les meilleurs résultats en fonction de la portée, du nombre de vues ou bien du pourcentage du temps de visionnage moyen de date à date. Il s’agit donc d’informations importantes pour l’optimisation du contenu et des habitudes de publication.

top-videos-statistiques-facebook

Un clic sur chaque vidéo présentée permet de consulter de nouvelles métriques concernant l’engagement, la rétention de l’audience etc.

3. Les métriques pour les vidéos partagées

Enfin, cette partie autorise l’analyse de métriques pour les vidéos que les administrateurs ont partagés à partir d’autres pages afin d’obtenir une meilleure compréhension de leur distribution sur l’ensemble de la plateforme.

Sont affichés ici notamment le nombre de vues et la portée des vidéos.

Facebook annonce la disponibilité de ces données dans le module statistiques, l’API Insights et l’export au cours des prochaines semaines.

 

Facebook teste les annonces leads pour récupérer un e-mail

Facebook a annoncé le test d’un nouveau type d’annonce publicitaire mobile dont l’objectif de générer des leads.

Ce format permet aux utilisateurs de compléter un formulaire en ligne ou de s’inscrire à une newsletter par exemple.

Les annonceurs peuvent récupérer les informations suivantes:

  • Le nom complet
  • L’e-mail
  • L’adresse
  • Le code postal
  • La ville
  • La région
  • La ville
  • Le nom de l’entreprise
  • La fonction exercée en entreprise
La procédure est rapide et intuitive. Certains champs sont complétés automatiquement et il suffit seulement de deux clics pour accomplir l’opération.

facebook-annonces-leads

Facebook explique: « Les annonces leads que nous testons utilisent un flux d’inscription natif au sein de Facebook. Cela permet d’éviter un grand nombre de points douloureux habituellement associés au remplissage de formulaires, comme d’avoir à quitter une application pour commencer à remplir un formulaire dans une autre application, et saisir toutes les informations à partir de zéro. Maintenant quelques touches suffisent et c’est terminé ».

S’agissant de la confidentialité, Facebook précise: « Comme nos autres formats publicitaires, nous avons construit ce type de publicité avec la vie privée à l’esprit. Les gens peuvent modifier leurs informations de contact et les informations ne sont envoyées à l’entreprise qu’au moment où une personne clique sur le bouton «Soumettre». Les annonceurs peuvent seulement utiliser ces informations conformément à leurs politiques de confidentialité, que nous mettons à disposition des utilisateurs dans l’annonce avant qu’ils cliquent sur le bouton « Soumettre ». Les annonceurs sont également interdits de revendre ces données à des tiers ».

Les annonces leads sont actuellement disponibles pour un nombre restreint d’annonceurs dans le monde.

Twitter teste les pages dédiées pour l’e-commerce

Twitter teste actuellement les pages dédiées pour l’e-commerce soit des espaces qui présentent des produits susceptibles d’être achetés par les utilisateurs.

Ces pages comprennent les éléments suivants:

  • Des images et des vidéos relatives au produit.
  • Une description.
  • Un prix.
  • ET: une option pour acheter, réserver ou visiter le site web.

Pour l’instant, un nombre limité de produits est concerné par ce test (- qui porte aussi sur les lieux).

Afin de compléter ce nouveau dispositif, Twitter expérimente une fonctionnalité qui permet aux utilisateurs et aux marques de créer des collections de produits (et de lieux).

Exemple d’une collection:

collections-produits-twitter-ecommerce

Exemple d’une page produit:

Le bouton « Go there » renvoie vers le produit sur le site web où l’article peut être acheté.

page-produit-twitter-ecommerce

 

Vous pouvez créer une collection via TweetDeck et Curator en suivant la procédure suivante:

creer-collection-twitter

Chaque collection dispose d’une URL publique sur Twitter.com partageable dans un tweet ou un e-mail par exemple.

Exemple: https://twitter.com/NYTNow/timelines/576828964162965504

Enfin, vous êtes en mesure d’insérer une collection sur votre site web en créant un widget de collection:

widget-collection-twitter

Facebook améliore son gestionnaire de publicités et le power editor

Facebook vient d’annoncer une nouvelle version pour le gestionnaire de publicités et le power editor, deux outils destinés à créer et administrer des campagnes publicitaires sur le réseau social. En procédant de la sorte, Facebook souhaite simplifier et accélérer les processus de création et d’optimisation des annonces publicitaires.

Changements du gestionnaire de publicités

Facebook explique: « Le gestionnaire de publicités dispose maintenant d’une mise en page simplifiée qui met en valeur les indicateurs de performance dans l’outil. Cela signifie que les annonceurs peuvent rapidement vérifier comment leurs annonces performent dans le même environnement où ils les créent et les éditent.

La section « Gérer les annonces » est dans la page d’accueil du gestionnaire d’annonces et indique les dépenses du compte au cours de la dernière semaine. Lorsque vous cliquez sur une campagne, un ensemble d’annonces ou une annonce, le graphique du centre de la page montre les résultats liés à la performance, l’audience et le placement. Les annonceurs peuvent ajuster la plage des dates et filtrer les données de performance par objectif publicitaire, métrique, statut de diffusion et autres options personnalisées. De plus, ils sont en mesure d’enregistrer et envoyer automatiquement des rapports à intervalles réguliers, afin de ne pas avoir à créer et distribuer manuellement des rapports.

Dans le même environnement, les annonceurs peuvent créer et modifier plusieurs annonces en une seule fois, accélérant ainsi le processus de création et d’édition. L’édition en vrac facilite le changement du ciblage ou du budget de plusieurs annonces en même temps, et l’outil « Create similar » aide les annonceurs à dupliquer rapidement une campagne, un ensemble d’annonces ou une annonce« .

changements-gestionnaire-publicité-facebook

Changements du power editor

Facebook poursuit: « Le power editor est conçu pour les grandes entreprises qui ont besoin de créer et de suivre de nombreuses annonces à la fois. La nouvelle version de l’outil propose une mise en page plus grande et plus fonctionnelle pour créer des annonces ainsi que des améliorations pour la recherche avancée et l’édition en vrac, afin que les annonceurs puissent facilement trouver et éditer les annonces existantes et en créer de nouvelles.

La nouvelle mise en page du power editor dispose d’un volet d’édition qui donne aux annonceurs plus d’espace de travail pour éditer des annonces et afficher des informations de la campagne. De plus, la sélection d’annonces multiples permet aux annonceurs d’éditer rapidement des annonces, des ensemble d’annonces et des campagnes.

Les annonceurs ont également la possibilité de trouver des annonces publicitaires, des ensembles ou des campagnes plus rapidement en effectuant une recherche par nom ou ID ou bien en filtrant par statut de diffusion ou par objectif. Il y a aussi de nouvelles options de filtre soit « récemment modifiées» et «récemment uploadées », afin que l’identification du travail récent soit facilitée ».
changements-power-editor-facebook

Ces changements sont disponibles actuellement auprès d’un nombre restreint d’annonceurs et seront déployés globalement au cours des prochains mois.

« See First »: Choisissez ce que vous voulez voir sur Facebook malgré l’algorithme

Le mois dernier, nous vous parlions d’une fonctionnalité Facebook en cours de test qui permettait aux utilisateurs de sélectionner des profils et des pages dont vous souhaitiez voir plus de contenu en haut du fil d’actualité. Il semblerait que Facebook poursuive dans cette direction avec cette fois « See first« , une initiative semblable qui vous donne le contrôle de ce que vous voulez voir sur la plateforme, indépendamment de son algorithme.

Fonctionnalité « See more of what you love » (mai 2015).

Fonctionnalité « See First » (juin 2015)

see-first

« See first » a été identifiée par Josh Constine, journaliste pour TechCrunch, qui en a fait la découverte via le bouton « Following / S’abonner » disponible sur les profils et les pages.

Il s’agit d’une excellente initiative qui apporte une solution concrète aux réclamations des utilisateurs, las de ne plus voir dans leur fil d’actualité les mises à jour des personnes (et des pages) qui comptent pour eux en faveur des histoires choisies par l’algorithme de Facebook, basé principalement (mais pas seulement) sur des critères liés à l’engagement.

Twitter introduit le ciblage par catégorie d’application installée

Twitter vient d’introduire une nouvelle option de ciblage pour les annonceurs qui peuvent désormais atteindre des utilisateurs en fonction de la catégorie des applications déjà téléchargées auparavant sur leur smartphone.

Ils sont aussi autorisés à utiliser en combinaison d’autres options de ciblage telles que la localisation, la langue, les mots-clés afin d’obtenir un résultat plus précis.

Twitter cite l’exemple suivant: « Un annonceur qui veut favoriser l’installation d’une application de gestion de tâches peut sélectionner la catégorie «Productivité» pour atteindre les utilisateurs qui ont récemment installé des applications similaires. Ce même annonceur est susceptible de savoir que les utilisateurs d’une application de productivité ont aussi tendance à utiliser des applications financières. Il a ainsi la possibilité de cibler la catégorie «Finance» pour se connecter avec de nouvelles personnes qui peuvent être intéressées par son application ».

ciblage-categorie-application-twitter

De plus, Twitter a annoncé l’ajout de rapport et de statistiques, relatifs aux catégories d’applications installées, dans le tableau de bord des annonceurs.

Ces éléments sont disponibles pour l’objectif « Installations de l’application ou engagements », même si une campagne n’a pas recours au ciblage des catégories d’applications installées.

Twitter explique: « Si vous exécutez une campagne ciblant les utilisateurs qui ont installé des applications de divertissement, vous pouvez utiliser cette information pour identifier d’autres types d’applications qu’ils ont également installés – et ensuite cibler explicitement ces nouvelles catégories. Ou, vous pouvez identifier quelles catégories d’applications ont les plus forts taux d’installation et le plus faible coût par installation afin d’exploiter ces données pour cibler les catégories d’applications les plus performantes lors de vos campagnes futures ».

analytics-app-twitter

Facebook teste « Saved Replies » pour le service client

Facebook teste actuellement la fonctionnalité « Saved replies » qui permet aux entreprises d’écrire, sauvegarder et utiliser des réponses pré-enregistrées lorsqu’elles doivent répondre aux demandes d’informations envoyées par les utilisateurs via le bouton « Contacter ».

bouton-contacter-facebook

 

saved-replies-facebook

Crédits photo: TechCrunch

Outre la suggestion de quelques réponses par défaut, les marques se voient aussi offrir la possibilité de personnaliser leurs communications en sélectionnant des champs pré-déterminés tels que le prénom et le nom du destinataire ou de l’administrateur ainsi que l’URL du site web.
saved-replies-facebook-personnalisation

Pour rappel, Facebook teste aussi l’affichage du taux de réponse et du temps de réponse auprès des administrateurs, qui pour les plus réactifs peuvent bénéficier d’un badge public « Hautement réactifs aux messages » présent sur la page.

Si à priori optimiser le service client sur Facebook est une bonne idée en soi, je pense que cette fonctionnalité mériterait d’être améliorée dans le sens où elle s’oriente trop dans l’état actuel vers l’automatisation des réponses d’un service client classique par e-mail, quand bien même il existe des options de « personnalisation ».

Facebook: taux et temps de réponse, icône « hautement réactifs aux messages »

Certains administrateurs de pages Facebook qui ont activé le bouton « Message » voient leur taux et leur temps de réponse affichés sur leur page, à droite de la photo de couverture. Ces informations ne sont pas disponibles aux utilisateurs.

taux-reponse-facebook

Adweek & Geoffrey Moffett of Triovia Media

Pour rappel, le bouton « Message » permet aux membres du réseau social de contacter de manière privée l’administrateur d’une page Facebook.

Il semblerait cependant qu’il ne s’agisse pas de la seule nouveauté. En effet, certains administrateurs peuvent bénéficier de la mention « Hautement réactifs aux messages », dont le badge apparaît publiquement sous la photo de couverture.

message-badge-facebook

Crédits photo: TechCrunch

Afin de bénéficier de cette fonctionnalité, une page doit avoir réalisé les deux actions suivantes au cours des 7 derniers jours :

  • Avoir répondu à 90 % des messages.
  • Avoir maintenu un temps de réponse moyen de 5 minutes pour toutes les réponses envoyées.
Facebook précise: « Lorsque votre Page n’est pas encore hautement réactive aux messages, seules les personnes qui aident à la gestion de votre Page peuvent voir des informations sur la réactivité sous la photo de couverture de votre Page ».

Facebook propose un bouton « Acheter » aux e-commerçants Shopify

Depuis l’année dernière, Facebook teste un bouton  »call-to-action » Acheter qui permet à ses utilisateurs d’effectuer des achats tiers sans quitter la plateforme. Le réseau social vient d’étendre cette fonctionnalité à un plus grand nombre d’e-commerçants américains qui ont recours à Shopify, une solution de création de boutiques en ligne.

facebook-bouton-acheter

Lorsqu’un membre repère un produit qu’il aime sur le fil d’actualité ou bien sur une page, il peut donc cliquer sur le bouton « call-to-action » Acheter pour acquérir cet article auprès d’une entreprise externe, en réalisant toutefois l’intégralité de la transaction à l’intérieur de Facebook. Le paiement est sécurisé et aucune des informations bancaires ne sont communiquées à des annonceurs. Facebook autorise la sauvegarde de ces données pour des achats ultérieurs.

Une entreprise peut choisir de publier organiquement un produit avec un bouton  »call-to-action » Acheter et de le mettre en avant via une annonce publicitaire pour en augmenter la portée, si elle le souhaite. Shopify propose un tableau de bord complet pour suivre les performances et les ventes de ce système.

Facebook: déploiement des infos utiles et offre de beacons pour les commerçants

Facebook vient de lancer officiellement les infos utiles aux Etats-Unis et propose gratuitement aux commerçants américains des beacons pour qu’ils se connectent avec leurs clients.

place-tips-facebook

Les infos utiles concernent les pages Facebook locales et  »donnent des informations supplémentaires sur les endroits où vous vous trouvez (photos de vos amis, expériences et moments passés à cet endroit) ».

Facebook explique:  » Les infos utiles sont présentées aux personnes qui sont en magasin et qui ont donné la permission à Facebook pour accéder à leur emplacement sur leur téléphone. Elles sont également affichées aux personnes qui se géolocalisent sur Facebook. Parce que les infos utiles sont personnalisées et conçues pour être utiles, nous les montrons que quand il y a assez de contenu de l’entreprise et des amis d’une personne pour offrir une expérience agréable ».

Testé en bêta limitée depuis fin janvier 2015, ce programme est désormais ouvert à toutes les entreprises aux Etats-Unis.

Afin de profiter pleinement de cette opportunité, Facebook invite les entreprises à utiliser des beacons (gratuits) soit des balises Facebook Bluetooth® qui envoient un signal à l’application Facebook sur un smartphone permettant ainsi l’affichage des infos utiles. Les beacons sont envoyés sur demande via ce formulaire.

beacon-facebook

Le terme et les logos Bluetooth® sont des marques déposées par Bluetooth SIG, Inc. et utilisées sous licence par Facebook.

Dans l’état actuel, un utilisateur qui passe à proximité d’un magasin peut recevoir un message et une photo de bienvenue, une invitation à aimer la page ou à s’y géolocaliser, des publications de la page ou encore des recommandations des amis.

Facebook pourrait cependant aller plus loin en proposant par exemple un nouveau format d’annonce publicitaire pour des offres promotionnelles géolocalisées et ciblées.