Blog Socialshaker

Applications Facebook & Twitter pour vos Pages

Facebook : Nouvelle Structure pour les Campagnes Publicitaires

Facebook vient d’annoncer un nouveau changement concernant la structure de ses campagnes publicitaires.

En effet, les audiences, le placement et le budget s’effectueront à présent dans les ensembles de publicités et non plus au niveau des publicités.

S’agissant de ces dernières, il sera toujours possible de choisir à ce niveau les éléments suivants: images, texte, boutons appels à l’action, liens et vidéo.

Facebook explique: « C’est un changement subtil mais important qui aide les entreprises à suivre les meilleures pratiques en matière de publicité sur Facebook. Déplacer les audiences, le placement et le budget au niveau des ensembles de publicités permet aux annonceurs de garder ces paramètres consistants pour toutes les publicités à l’intérieur d’un ensemble de publicités. Il est ainsi plus facile de tester les différents éléments créatifs d’une publicité (liens, images, copie, vidéo, etc) avec les mêmes budget, audience et placement. De cette façon, les annonceurs peuvent voir quels sont les éléments créatifs d’une publicité qui fonctionnent le mieux pour un ensemble de publicités ».

Facebook donne trois conseils pour utiliser la nouvelle structure des campagnes publicitaires:

  1. Créez un ensemble de publicité pour chaque audience différente afin que vous puissiez tester différents publics. Pour ce faire, vous devez conserver tous les autres paramètres des ensembles de publicités cohérents. De cette façon, si un ensemble de publicités performe mieux qu’un autre, vous saurez que c’est à cause de la cible par opposition à un autre facteur comme une offre plus élevée. Cela permettra de déterminer le public le plus réactif et réduire le risque que vos ensembles de publicités entrent en compétition les uns avec les autres pour le même public.
  2. Créez plusieurs annonces pour optimiser les éléments créatifs. Réalisez un petit nombre d’annonces avec des variations dans les éléments créatifs et textuels de sorte que notre système puisse optimiser la distribution selon les variations pour les images, la vidéo, le texte ou les liens.
  3. Utilisez les éléments créatifs et le contenu que les gens veulent voir. Créez des annonces qui sont pertinentes pour votre audience spécifique, votre placement et vos objectifs. Passez en revue les performances de votre annonce et identifier les annonces avec les taux de conversion les plus bas. Envisagez une pause pour ces annonces et créez des variations créatives supplémentaires pour tester si ces variations donnent de meilleurs résultats.

Ces changements seront déployés au cours des prochaines semaines au niveau mondial.

Comment surveiller vos concurrents Facebook avec Pages To Watch?

Savez-vous que vous pouvez surveiller vos concurrents Facebook avec le module « Pages to Watch »? Accessible depuis 2013, cette fonctionnalité a depuis evolué pour offrir aujourd’hui la possibilité aux administrateurs d’étudier les performances de pages Facebook tierces.

Comment utiliser  »Pages to Watch » de Facebook?

Si votre page Facebook compte entre 100 à 10 000 fans, vous pouvez créer jusqu’à 100 pages à surveiller de la manière suivante:

  1. Cliquez sur « Statistiques ».
  2. Et dirigez-vous vers « ajouter des pages ».
  3. Indiquez au moins 5 pages dans le champ de recherche.
  4. Sélectionnez éventuellement les pages suggérées par Facebook.

ajout-pages-to-watch

Vous n’avez pas besoin d’être fan des pages que vous ajoutez.

Lorsque vous ajoutez une page dans Pages to Watch, l’administrateur de la page concernée est notifié mais ne sait pas qui l’a ajouté.

Dans la vue d’ensemble, vous pouvez donc accéder aux métriques suivantes:

  • Le nombre de mention J’aime et son évolution par rapport à la semaine passée.
  • Le nombre de publications.
  • L’engagement de la semaine ou encore le volume d’interactions.

De plus, lorsque vous cliquez sur le nom de la page, vous découvrez ainsi les meilleures publications de la semaine.

Pour terminer en cliquant sur « Publications » > « Meilleures publications des pages que vous surveillez », vous identifiez les 5 meilleures publications de la semaine pour les pages que vous surveillez.

Il ne vous reste plus qu’à étudier la ligne éditoriale, l’optimisation des mises à jour et les habitudes de publication de vos concurrents.

Annonce Facebook: comment créer une audience similaire?

Disponibles depuis mars 2013, les audiences similaires vous permettent aujourd’hui de cibler des utilisateurs à partir d’une audience personnalisée, un pixel de conversion ou une page Facebook.

Une fois que vous avez sélectionné la source pour votre audience similaire, Facebook analyse les caractéristiques communes des membres de votre audience source (données démographiques, centres d’intérêt, etc.) et trouve des profils qui s’en rapprochent le plus dans le pays indiqué.

Vous pouvez optimiser votre audience en fonction de la similarité ou de la portée. Dans le 1er cas, votre audience semblable comprend « 1 % des personnes du pays que vous avez sélectionné ressemblant le plus à votre audience personnalisée ». Et dans le 2ème cas, votre audience semblable inclut « 5 % des personnes du pays que vous avez sélectionné ressemblant le plus à votre audience personnalisée, mais avec une correspondance moins précise ».

1. Créer une audience semblable à partir d’une audience personnalisée

Lorsque vous créez une audience personnalisée, vous avez la possibilité de diffuser votre annonce auprès d’une liste de personnes spécifiques: vos clients, les inscrits à votre newsletter, les utilisateurs de votre application mobile ou encore les visiteurs de votre site web.

Pour votre audience semblable, Facebook va donc rechercher des profils similaires à la liste de personnes spécifiques que vous avez choisie parmi ces quatre options.

audience-personnalisee-facebook

2. Créer une audience semblable à partir d’un pixel de conversion

Dans ce cas, votre audience semblable va porter sur des profils identiques aux personnes qui ont effectué une des actions suivantes sur votre site web: paiement, inscription, ajout au panier, affichage d’une page web importante etc.

Ces actions sont traçables grâce à un pixel de conversion que vous créez dans le gestionnaire de publicités ou Power Editor et que vous installez ensuite sur votre site web.

Chemin: Gestionnaire de publicité > Suivi de conversion > Créer un pixel

pixel-conversion-facebook

3. Créer une audience semblable à partir d’une page Facebook

L’audience semblable à partir d’une page Facebook vous aide à viser des utilisateurs qui ont des caractéristiques communes avec des fans de l’une des pages Facebook que vous administrez.

Vous ne pouvez pas donc cibler les fans d’une page Facebook concurrente.

4. Comment créer une audience semblable?

  1. Dirigez-vous vers le Power Editor.
  2. Sélectionnez « Audiences » dans la liste déroulante à gauche.
  3. Cliquez sur « Audience » puis « Audience similaire ».
  4. Enfin, choisissez la source, le pays, la similarité ou la portée.
creer-audience-similaire-facebook

Etude: les Français et Facebook en 2014

Facebook est-il en perte de vitesse? C’est la question récurrente que l’on retrouve dans les médias depuis 2011, qui fait suite à la parution de plusieurs études différentes: la saturation de certaines tranches d’âge d’utilisateurs dans plusieurs pays, le départ des jeunes de la plateforme ou encore l’adoption de nouveaux réseaux sociaux.

Et en France, où en est Facebook? Une récente étude effectuée par Ipsos-Steria permet des éléments de réponse à cette question. On y apprend notamment que:

  • 97% de la population française âgée de plus de 15 ans connaît Facebook.
  • 62% de la population française âgée de plus de 15 ans est inscrite sur Facebook.
  • 73% considèrent que Facebook est le réseau social le plus actif et le plus dynamique.
  • Les utilisateurs les plus actifs sont représentés par la tranche 15-24 ans.
  • Les activités les plus appréciées sont le dialogue et l’échange (68%) et le partage de contenus (51%).
  • Les contenus les plus susceptibles d’être partagés sont drôles et amusants (49%) et des évènements joyeux (42%).
  • 51,5% des sondés attendent des promotions et des invitations VIP de la part des marques.

Les photos Instagram insérées désormais plus grandes

Bonne nouvelle pour les marques qui sont présentes sur Instagram! En effet, les photos de la plateforme insérées dans un billet s’affichent désormais dans un format plus large et sont accompagnées d’un bouton « s’abonner » situé en haut à droite, comme il est indiqué sur le site de Mashable.

Ce changement devrait notamment développer l’utilisation des photos Instagram sur les sites web mais aussi faciliter l’abonnement d’utilisateurs aux comptes Instagram présentés via les photos insérées.

Instagram a déclaré à Mashable que toutes les photos insérées avant cette modification fonctionneront encore, mais qu’il peut y avoir quelques problèmes pendant le déploiement du nouveau design.

A titre comparatif, voici à quoi ressemblait une photo Instagram insérée lors de la sortie de cette fonctionnalité il y a un an.

Les faux fans dans le collimateur de Facebook

Par faux fans, j’entends les fans achetés auprès d’entreprises spécialisées qui proposent de faire gonfler artificiellement la taille de votre page Facebook en ajoutant des profils Facebook créés pour l’occasion ou en hackant des profils déjà existants.

Dans un récent billet, Facebook condamne ces pratiques frauduleuses, explique certaines actions menées pour lutter contre ces agissements et donne quelques conseils aux marques pour générer des interactions authentiques.

Ainsi, il est possible d’apprendre dans un premier temps l’existence d’une équipe globale dédiée à la lutte anti-spam sur la plateforme.

Cette équipe utilise une combinaison de systèmes automatisés et manuels pour détecter toute activité suspecte à différents points d’interaction sur le site, y compris l’inscription, les demandes de mise en relation, les mentions J’aime et la messagerie.

Lorsque une activité frauduleuse est identifiée, Facebook prend des mesures pour la contrer et la prévenir, comme par exemple le blocage des comptes et l’élimination des fausses mentions J’aime.

Dans le cas d’une activité qui génère anormalement beaucoup de mentions J’aime, Facebook utilise des process additionnels pour vérifier la légimité des mentions J’aime tels que la demande de vérification additionnelle.

De plus, le réseau social n’hésite pas à solliciter la justice pour rendre ces pratiques moins lucratives pour les spammeurs. Si bien que Facebook a obtenu près de 2 milliards de dollars en décisions de justice contre les spammeurs.

Enfin, Facebook invite les professionnels à respecter 3 bonnes pratiques:

  1. Ne pas acheter de faux J’aime car les comptes ainsi obtenus ne créeront aucun engagement avec la page.
  2. Se concentrer sur des objectifs professionnels pour aller au-delà du nombre de fans: créer du trafic en magasin, augmenter les conversions sur un site e-commerce etc.
  3. Être prudent quant aux activités qui peuvent entrainer l’installation d’un malware, comme par exemple cliquer sur un lien qui vous propose de regarder des photos incroyables vous concernant ou une vidéo choquante.

Webinar spécial Fan-Gate : Nouvelles Options Socialshaker

Comme annoncé en août dernier sur ce blog, Facebook fait évoluer son API et à compter du 5 novembre il ne sera plus possible d’obliger un utilisateur à aimer une page pour accéder à un contenu disponible via une application.

Cette annonce de Facebook s’inscrit dans le cadre des bonnes pratiques du Permission Marketing et devrait continuer de favoriser les marques qui investissent dans la création de contenu pertinent sur leur Page Facebook (publications, medias, concours).

D’ici le 5 novembre, toutes nos Apps intégreront désormais plusieurs nouvelles options de remplacement afin de suggérer efficacement à vos joueurs de rejoindre votre communauté.

Inscrivez-vous à notre Webinar de Mardi 21 Octobre prochain pour découvrir ces nouvelles options.

Facebook teste actuellement une nouvelle fonctionnalité : Trip Slideshow

Depuis quelques jours, une poignée d’utilisateurs Facebook ont vu leur application mobile générer un résumé en slides compilant les meilleurs moments de leurs vacances : le Trip Slideshow.

Facebook Trip Slideshow

Visuel de couverture de la fonctionnalité Facebook Trip Slideshow

Si l’on sait encore peu de choses à ce sujet, nous savons qu’il s’agit d’une fonctionnalité récupérant le modèle du Facebook Look Back, l’application que le réseau social californien avait mis en place pour son 10ème anniversaire et qui avait été utilisée par 200 millions de personnes.

A la manière d’un journal de bord, l’application mèle photos, statuts et maps, pour créer un souvenir créatif de l’été passé. Une initiative qui vient directement concurrencer le module Awesome Stories de Google+ Android. Les utilisateurs pourront éditer les titres des sous-sections et l’emplacement exact des photos, mais pas les photos elles-mêmes ni les légendes

Google Awesome Stories vs Facebook Trip Slideshow

20% des internautes du monde entier ont un compte Instagram

La dernière étude de GlobalWebIndex sur Instagram montre que 20% des internautes du monde entier entre 16 et 64 ans ont un compte Instagram au 2ème trimestre 2014 contre 15% au 2ème trimestre 2013 et 18% au 4ème trimestre 2013, soit une progression de 5% en un an.

Autres données intéressantes:

  • 16% des européens ont un compte Instagram contre par exemple 34% au Moyen-Orient et en Afrique,  33% en Amérique du Sud ou encore 25% en Amérique du Nord.
  • Les adolescents sont 50% plus susceptibles d’être des utilisateurs Instagram actifs.
  • Les utilisateurs Instagram sont 25% plus susceptibles que la moyenne des internautes d’être dans le quartile supérieur des revenus.

GlobalWebIndex indique à propos de cette étude: « Comme nos données le montrent, l’audience Instagram est très attractive pour les annonceurs. Non seulement l’essentiel des utilisateurs est représenté par les tranches d’âges les plus jeunes (41% ont entre 16 à 24 ans). Mais aussi par rapport à la moyenne mondiale, les utilisateurs Instagram sont beaucoup plus susceptibles d’être dans le quartile supérieur des revenus ».

GlobalWebIndex-Instagram-etude

Les fans engagés sont des consommateurs qui dépensent plus [Etude]

Une récente étude réalisée par YetiData et Collective Bias sur la Page Facebook d’une épicerie (150 000 fans) pendant 4 ans montre que les fans engagés du magasin ont acheté en moyenne 125 articles en plus qu’un client typique, soit une augmentation de 35%.

Autres chiffres intéressants:

  • Les fans qui ont interagit avec la page au moins 10 fois ont dépensé plus de 1000 dollars annuellement qu’un client typique.
  • Les fans qui se sont autant engagés ont aussi visité annuellement le magasin 40 fois plus que le client typique.
  • Les femmes représentent environ 60% des fans de la page et ont tendance à acheter plus d’articles, mais les fans masculins ont visité le magasin plus souvent que les femmes.
  • Plus les fans interagissent avec la page Facebook de l’épicier, plus ils ont tendance à dépenser.
  • Plus de 75% des bénéfices de l’épicier au cours de l’étude proviennent des 25% des clients qui étaient fans sur Facebook.
  • Un fan Facebook de l’entreprise a dépensé près de 50% de plus qu’un non-fan au fil du temps.
etude-consommateurs-engagement-facebook

Bob Loos, le directeur Analytics de Collective Bias a déclaré au sujet de l’engagement en tant que facteur clé lorsque vous essayez de convertir les fans Facebook en clients payants:

« Je pense que l’opinion générale est: «Pourquoi attendre que vous les ayez en magasin pour en faire des acheteurs? » Si vous avez un très bon contenu, alors au moment où ils interagissent avec ce super contenu, ils ont déjà, dans leur esprit, utilisé ce produit. Vous pouvez convertir avant d’avoir à les emmener en magasin. … Quand vous commencez une nouvelle page Facebook, vous avez besoin de fans. Mais cela n’aide pas nécessairement à grandir votre base de fans si vous ne créez pas d’engagement. Vous dépensez de l’argent pour rien. Il y a beaucoup de « test and learn » qui se passe lorsque vous publiez du contenu sur une page. »

Source: insidefacebook.com